[Test] Dust: An Elysian Tail

Enfin ! Nous y sommes !
Cela vas faire prés de 3 ans que je casse les pieds de mes amis avec ce jeu dans l’espoir de le voire arriver sur le Xbox Live Arcade, et ce sera chose faites se mercredi.
En effet, laissez moi vous raconter ma petite histoire…
En 2009, j’ai découvert Dust, un « petit » jeu IndieGame, de toute beauutée..
Du coup, je me suis renseigné et j’ai découvert que son créateur (le talentueux Dean Dodrill aka Noogy) avait, dans l’idée, en 2002, de créer un anim’ du doux nom d’Elysian Tail et que, chemin faisant, il eu l’idée d’élargir son univers au jeu vidéo en découvrant le kit de développement XNA de Microsoft…
Étant donné que le monsieur a également des connaissances en programmation, il ne fallut que tres peu de temps avant que la première vidéo de Dust ne voit le jour.
Et c’est sans grand problème que le jeu remporta le Dream Build Play de 2009 et trouvant, par la même occasion, un éditeur de choix: Microsoft.

Et voila, 3 ans plus tard, le jeu est enfin terminé, et Dean Dodrill en aura réalisé la quasi totalité seul puisque seules les musiques ont été réalisé par une autre personne: son ami Alexander Brandon.

Bref.. chapeau l’artiste…

C’est donc avec une immense joie que j’ai pu obtenir le jeu avec un peu d’avance et qu’aujourd’hui, je peux vous donner mes impressions…

Ça parle de quoi ??
Vous incarnez Dust, un personnage mi-lapin mi-renard (je ne sais pas trop, mais ce n’est pas la chose la plus « bizarre ») qui se fait réveiller au milieu d’un bois par une épée parlante (c’est ça la chose la plus « bizarre » ^^).
Elle est accompagnée de Fidget un écureuil une ninbat censée être la gardienne de cette dernière et qui n’a pas vraiment la langue dans sa poche…
Le trio ainsi formé s’en ira donc parcourir le monde de Falana à la recherche d’indices sur l’identité réelle de Dust.

Et esthétiquement ?
C’est juste somptueux…
Noogy a réalisé des environnements variés de toute beauté que ce soit sous terre ou au sommet d’une montagne enneigée: c’est juste superbe…
Les personnages son plutôt bien réalisés, mais, si je devais trouver un défaut au jeu, il serait là…
En effet, les visages de certains personnages son assez grossier/enfantin et pas toujours très travaillé… mais ça s’arrête là…et ce n’est pas très dérangeant vu que Dust a un chapeau qui lui cache le visage.

Ça se prend bien en main ?
Pas de soucis de ce coté là non plus..
Le jeu n’est pas très difficile en soit et une fois les quelques combos assimilés, vous n’aurez aucun mal a avancer.
Le système de progression n’est pas sans rappeler des jeux tel que Metroïd ou Castelvania, où il vous faudra trouver tel ou tel upgrade pour pouvoir accéder à certains endroits de la carte.
Du coup, vous repasserez régulièrement dans des zones déjà visitées pour voire si, à ce stade de l’aventure, vous ne pourriez pas accéder à de nouveaux endroits afin d’y dénicher quelques surprises (et croyez moi, il y en a).

Metroïd, Castelvania ? Manque d’inspiration ??
Non, certainement pas…
Je dirais plutôt que Dust est un hommage, voire même le fils illégitime de Samus et d’un des descendants de la famille Belmont.
D’ailleurs, Dust est rempli de clin d’œil au jeux video en general…
En effet, en cherchant un peu, j’ai donc vu quelques similitudes avec Metroid et Castelvania, mais ce n’est pas tout, car en y regardant de plus prés, vous pourriez bien y trouver des références à Rayman et même à Mirror Edge (bon, c’est peut être moi qui divague un peu, mais bon).
Les plus gros clins d’œil (qui n’en sont plus vraiment à se stade), viendrons des cages mystérieuses disséminées un peu partout dans le jeu.
En effet, leur contenu sont tout simplement la meilleur façon qu’a trouvé Dean Dodrill pour remercier la communauté des développeurs indépendants, mais je n’en dirais pas plus pour ne pas vous gâcher la surprise.

Pour finir ?
Pour finir donc, Dust: An Elysian Tail, est LE jeu a posséder cet été (avec, surement, Darksiders 2).
Il est de loin le meilleur titre du Summer Arcade par de nombreux aspects et pour ne rien gâcher, sachez qu’il m’aura fallut pas moins de 18 heures et 30 minutes pour finir les 117% du jeu en difficile; soit plus de 5 fois la durée de vie d’un Deadlight sortit 2 semaines plus tôt et qui coute pourtant le même prix (1200 MsPoints)…
Bref, foncez ! Moi, pendant ce temps là, j’attends la suite…

Ma note : 18/20


[Télécharger le jeu sur votre xbox.]


Havocks   |  Jeux Video, Xbox 360   |  13 août 2012    | 


  1. Tu vends bien le projet ça donne envie de l’essayer ! dommage qu’il n’y ai pas de version pc me concernant…

    Bonne chronique!


  2. @Isys: Le jeu est sorti sur Steam entre temps : http://store.steampowered.com/app/236090


  3. Tu es comme le corps de Bababaloo tu as disparu de la circulation :(


  4. J’ai vu par hasard Dust An Elysian Tail. Il est très intéressant, avec une durée de vie correcte, un système de combat très simple, des décors variés et un B O sympa. L’histoire aussi est gros coup de cœur. Son prix également semble correct. Superbe ! Une réussite sur tous les niveaux.


  5. Dommage que la PC soit toujours la dernière roue du carrosse pour les développeur de jeu….


Poster un méssage